J’ai été parent débutant, et j’ai plongé dans ce monde nouveau, parfois déconcertant, mais toujours plein de merveilles. À travers mes deux expériences de grossesse, j’ai appris une leçon essentielle : la confiance en soi est primordiale. Je partagerai mes réflexions sur la pression que ce soit le milieu médical ou l’entourage qui peut parfois exercer sur les futurs parents, et pourquoi il est crucial de se fier à son propre ressenti.

Écouter son intuition : La clé d’une grossesse épanouie

Ma première grossesse : Une leçon d’écoute de soi

Lors de ma première grossesse, j’ai été confronté à une pression inattendue. Malgré mon bien-être et celui de mon bébé, le milieu médical m’a poussé à envisager un arrêt de travail précoce. Cette expérience m’a fait réaliser à quel point il est facile de se laisser emporter par les normes préétablies, même lorsque notre corps nous dit le contraire. Cela a été mon cas et j’ai décidé d’être à l’écoute de mon corps et de mon bébé.

Ma deuxième grossesse : Une approche différente

Forte de cette expérience, j’ai abordé ma deuxième grossesse avec une tout autre perspective. J’ai décidé de continuer à être à l’écoute de mon corps et de mes besoins, ignorant les jugements extérieurs. Cette prise de conscience m’a permis de vivre pleinement chaque moment, sans culpabilité ni doute.

Tu peux être aussi interessée par cet article : « La grossesse : comment elle affecte la santé de tes cheveux« 

Chaque parent, chaque grossesse : une histoire unique

L’importance de l’individualité

Chaque parent est unique, tout comme chaque grossesse. Il n’y a pas de règles strictes à suivre, seuls des conseils à adapter à sa propre réalité. Se faire confiance, c’est reconnaître cette unicité et agir en conséquence.

Le défi de l’entourage : confrontation aux conseils et critiques

Parent « débutant » : jugements et conseils

Être un parent débutant, tel été mon cas, j’ai été confronté aux conseils parfois contradictoires et aux jugements de l’entourage. L’allaitement, le cododo, les choix éducatifs… chaque décision peut être scrutée et critiquée, surtout lorsqu’on est nouveau dans ce rôle de parent.

Critiques et culpabilité

Avec mon premier enfant, j’ai ressenti de plein fouet le poids des regards et des critiques. Choisir l’allaitement ou le biberon, décider du cododo ou du berceau… chaque choix semblait être sujet à débat. La culpabilité s’installe facilement, ce qui m’a fait douter de mes décisions.

Prendre du recul

Avec le temps et l’arrivée de mon deuxième enfant, j’ai appris à prendre du recul par rapport aux opinions extérieures. Peu importe ce que peuvent dire ou penser les autres, je sais désormais que chaque famille est différente. Ce qui fonctionne pour l’un ne convient pas nécessairement à l’autre.

Mise en oeuvre de l’approche confiance

Mes conseils : Écoute de soi

  • Écouter son corps : Apprenez à reconnaître les signaux que votre corps vous envoie. Si vous vous sentez bien, faites confiance à ce ressenti.
  • Communication ouverte : Parlez ouvertement avec votre partenaire, votre famille et vos professionnels de santé. Exprimez vos besoins et vos inquiétudes.
  • S’informer, mais pas trop : Il est bon d’être informé, mais ne laissez pas l’excès d’informations vous submerger. Choisissez des sources fiables et faites confiance à votre instinct.

Les limites de l’approche

Bien que l’écoute de soi soit essentielle, il est important de reconnaître ses limites. Dans certains cas, des conseils médicaux professionnels peuvent être nécessaires. Cette approche ne remplace pas les avis médicaux, mais les complète.

Pour conclure, être parent débutant ne signifie pas suivre un guide rigide. C’est un voyage unique, où l’écoute de soi et la confiance en son instinct sont les meilleurs alliés. À travers mes deux grossesses, j’ai appris que chaque parent et chaque enfant sont différents. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de faire, seulement ce qui résonne le mieux avec vous et votre famille.

En adoptant cette approche, vous vous préparez à accueillir votre enfant avec sérénité et confiance. Vous êtes le meilleur parent pour votre enfant, car vous le connaissez mieux que quiconque. Faites-vous confiance, et le reste suivra naturellement.

Au fait, je participe à l’événement parent débutant, tout ce que vous voudriez savoir ” organisé par Dominique du Blog Défi de Parent dont le but est de booster le bien-être parents-bébé-enfant. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mes 2 articles préférés sont : Massage bébé : 5 bienfaits méconnus par les parents et Parent en confiance

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Vous pouvez également aimer :

8 commentaires

  1. En effet, les enfants arrivent sans mode d’emploi 🙂 L’arrivée du deuxième est souvent le déclic pour avoir une plus grande confiance en soi en tant que maman. On écoute plus son instinct et moins tous les « profs » qui nous disent quoi faire. L’important c’est de donner de l’amour et de faire de son mieux pour que nos petits amours se développent bien et soient heureux. Merci pour ce bel article !

  2. Merci beaucoup pour cet article bienveillant. Il faut profiter de sa grossesse car c’est un chapitre particulier et très important de sa vie. Comme vous le dites, la confiance en soi est la clé pour s’épanouir. Il faut apprendre à lâcher prise et accepter d’être débutante 🙂

  3. Merci pour ton partage sincère à travers cet article. Effectivement, écouter son intuition est important dans ce moment si important de la vie d’une femme.

  4. On peut avoir tendance à croire que les autres savent toujours mieux que nous, qu’ils ont plus d’expérience que nous, et mettre notre intuition, notre ressenti profond au placard. Tu as mis en lumière ton évolution entre ta 1ère et ta 2ème grossesse, bravo parce que ce n’est pas évident de s’affirmer et d’agir en restant aligné avec soi. Merci pour cet article qui sonne très juste !

  5. Cet article est une invitation à embrasser notre unicité en tant que parent, à oser faire confiance à notre intuition et à nous libérer du poids des jugements extérieurs. C’est un message de réconfort et d’encouragement pour tous les parents, débutants ou non, qui souhaitent vivre leur parentalité de manière épanouie et sereine.

    Merci Patricia pour ce partage sincère et bienveillant ! Ton témoignage sera sûrement une source d’inspiration pour de nombreux parents.

  6. Merci beaucoup Patricia pour ta participation et pour ce témoignage très personnel.
    C’est vrai que les parents « débutants » reçoivent beaucoup d’injonctions. Et de manière générale les parents.
    Merci de partager cela avec des parents qui font leur premier pas dans la parentalité et de leur donner des clés pour trouver l’équilibre entre l’écoute de soi et la confiance dans le corps médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *